Hydrobiologie

Les éléments qui doivent désormais être considérés dans l’évaluation de la qualité écologique sont nommément identifiés par la directive cadre sur l'eau, dans son annexe IV, sous la forme de quatre éléments biologiques contributifs :

  • le phytoplancton,
  • les macrophytes et le phytobenthos,
  • la faune benthique invertébrées,
  • l’ichtyofaune.
Les méthodes sont désormais également soumises à des contraintes d'interétalonnage avec celles des autres états-membres, de compatibilité aux normes européennes et fournir une évaluation de l'état sous la forme d'un ratio écologique (EQR=qualité observée/qualité de référence).

L'ensemble des méthodes de bioindication disponibles en France ne répondait pas à ce nouveau contexte, puisqu'elles étaient inexistantes pour certains éléments biologiques ou non adaptées pour d'autres.

Dans ce cadre, la mission d'Aquaref est de :
  • identifier les besoins méthodologiques,
  • programmer et assurer le développement des protocoles,
  • assister les opérateurs dans leur mise en oeuvre, en produisant des documents d'encadrement technique et en assurant des formations professionnelles,
  • produire des textes susceptibles d'être standardisés, et assister les pouvoirs publics dans la normalisation française et européenne

Cette démarche a été initiée pour tous les éléments biologiques concernés par l'évaluation au sens de la DCE, ainsi que pour toutes les catégories de masses d'eau : rivières, lacs, estuaires, littoral.

Ces travaux sont réalisés par l'Irstea dans ses différents groupements pour ce qui concerne les eaux continentales et de transition (rivières, lacs, estuaires), et par l'Ifremer pour les eaux cotières.

L'Irstea a ouvert un site internet spécifique aux méthodes de bioindication pour l'évaluation de l'état des eaux de surface continentales : pour en savoir plus

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Les événements en hydrobiologie

 

3 et 4 juin 2008
Les approches hydrobiologiques pour la DCE et le continuum eaux douces - eaux littorales
 

      

Ce séminaire fondateur pour les programmes d’actions d’Aquaref en hydrobiologie établissait un état des lieux dans les travaux engagés pour mettre au point les outils devenus nécessaires pour la mise en œuvre de la Directive cadre en France. La rencontre a aussi permis de préciser les besoins et les axes prioritaires de travail. En faisant intervenir de façon conjointe gestionnaires, pilotes institutionnels et scientifiques, les bases ont été posées pour l’engagement des programmes qui, depuis maintenant plus de 10 ans, permettent de construire les outils et les méthodes, d’organiser les structures et d’établir les liens entre acteurs de la DCE.

Ce séminaire a rassemblé plus de 100 participants, scientifiques, institutionnels, gestionnaires, tous acteurs de l'application de la DCE.
En savoir plus sur les présentations du séminaire

Pour tout contact :
Christian Chauvin, animateur scientifique Hydrobiologie pour AQUAREF (Cemagref Bordeaux)