Appui aux donneurs d'ordre

Substances énantiomères dans les programmes de surveillance réglementaire

Accès: 
Public
Année: 
2018

 

Auteur(s): 
Ghestem JP., Lardy-Fontan S., Lestremau F., Grouhel-Pellouin A., Yari A.
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS, IFREMER, IRSTEA

Synthèse sur la problématique de la surveillance des dithiocarbamates dans les eaux environnementales

Accès: 
Public
Année: 
2017

 

Les dithiocarbamates (DTC) sont une famille de produits phytopharmaceutiques incluant de nombreuses substances actives introduites en France il y a plus de 40 ans. Certaines de ces substances actives ont encore des usages autorisés en France, notamment des usages fongicides dans l’agriculture.

La qualité des données de surveillance des DTC ainsi que leur pertinence soulève de nombreuses questions étant donné leur instabilité dans les eaux, les méthodes d’analyse « globale » utilisées par les laboratoires, les pratiques de bancarisation des données etc…

Auteur(s): 
Bristeau S., Ghestem JP.
Nom de l'institut: 
BRGM

Propositions de limites de quantification pour l'analyse de micropolluants en eau douce - Substances ne faisant pas partie de l'avis agrément MTES 2017

Accès: 
Public
Année: 
2017
Les programmes de surveillance des masses d’eau, notamment dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, sont gérés principalement par les Agences de l’Eau (AE) en Métropole et par les Offices de l’Eau (OE) dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM). Ces programmes de surveillance nécessitent l’acquisition de nombreuses données d’analyse de micropolluants dans les différentes masses d’eau.
Auteur(s): 
Ghestem JP., Lardy-Fontan S., Lestremau F., Yari A.
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS, IRSTEA

Mise en place de la surveillance biote dans les milieux aquatiques - Propositions de limites de quantification recommandées

Accès: 
Public
Année: 
2017

Pour répondre aux objectifs de la directive 2013/39/UE, la stratégie nationale de surveillance des contaminants chimiques dans le biote des eaux de surface continentales et eaux littorales a été définie par la note de cadrage méthodologique de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) portant sur la mise en oeuvre des NQE applicables dans le biote dans les eaux de surface continentales et les eaux littorales de métropole et par le Ministère de la transition écologique et solidaire dans la note technique du 26 décembre 2017.

Auteur(s): 
Biaudet H.
Nom de l'institut: 
INERIS

MEMO : Surveillance des polybromodiphényléthers (PBDE)

Accès: 
Public
Année: 
2016

AQUAREF publie un nouveau MEMO concernant la surveillance des polybromodiphényléthers (PBDE).

Auteur(s): 
Lardy-Fontan S., Lestremau F.
Nom de l'institut: 
LNE, INERIS

Utilisation par les laboratoires des normes NF T90-350 « IBGN » et NF T90-390 / NF T90-391 « Oligochètes »

Accès: 
Restreint
Année: 
2016
 
La présente note expose les résultats de l’enquête conduite par le groupe de travail « révision de l’arrêté Agrément des laboratoires » auprès les laboratoires accrédités pour des analyses hydrobiologiques sur l’utilisation qui est faite des normes techniques concernant deux éléments biologiques.
 
Auteur(s): 
Chauvin C.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

MEMO : Surveillance des alkylphénols et éthoxylats

Accès: 
Public
Année: 
2016

Aquaref publie son premier mémo technique consacré à la surveillance des alkylphénols et leurs éthoxylats dans les milieux naturels et les rejets.
Il vise à répondre aux principales questions techniques des acteurs de la surveillance.

Auteur(s): 
Lardy-Fontan S., Lestremau F., Strub MP.
Nom de l'institut: 
LNE, INERIS

Méthodologies d’évaluation de tendances spatiales et temporelles des teneurs en contaminants dans les sédiments

Accès: 
Public
Année: 
2015

La Directive Cadre sur l’Eau (DCE, /2000/60/CE) et les directives filles (NQE, 2008/105/CE et 2013/39/UE) imposent aux Etats membres un contrôle des sédiments à une fréquence raisonnable afin de fournir un nombre suffisant de données pour permettre une analyse fiable des tendances. Cela est primordial notamment pour les substances prioritaires hydrophobes qui tendent à s’accumuler dans les sédiments. Ce contrôle est basé sur l’analyse de l’évolution à long terme des concentrations des substances prioritaires en se fondant sur la surveillance de l’état des eaux de surface.

Auteur(s): 
Lionard E., Dabrin A., Coquery M.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Niveau de confiance relatif à l'indicateur réglementaire de l'état chimique d'une masse d'eau de surface : application à des jeux de données réelles

Accès: 
Public
Année: 
2015

La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE) fixe aux Etats membres des objectifs de bon état chimique des masses d’eau. Cet état chimique réglementaire est défini entre autres grâce à la comparaison entre des concentrations de polluants (moyennes ou maximales) et des valeurs seuils réglementaires (NQE). Ces concentrations sont le résultat d’un processus d’acquisition de mesure incluant des étapes d’échantillonnage et d’analyse qui sont sources d’erreurs et d’incertitudes et entrainent in fine une incertitude sur l’évaluation de l’état chimique.

Auteur(s): 
Yari A., Ghestem JP., Leynet A., Lalère B., Fisher N., Botta F.
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS

Propositions de limites de quantification pour l'analyse de micropolluants en eau douce

Accès: 
Public
Année: 
2015

Les programmes de surveillance des masses d’eau, notamment dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, sont gérés principalement par les Agences de l’Eau (AE) en Métropole et par les Offices de l’Eau (OE) dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM). Ces programmes de surveillance nécessitent l’acquisition de nombreuses données d’analyse de micropolluants dans les différentes masses d’eau.

Auteur(s): 
J.P. Ghestem, S. Lardy-Fontan, F. Lestremau, E. Lionard, M. Coquery
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS, IRSTEA