Méthodes de prélèvements

Impact de la nature du matériel d'échantillonnage sur les données de surveillance des phtalates en eau souterraine

Accès: 
Public
Année: 
2012

Les opérations d’échantillonnage en eau souterraine dans le cadre des programmes de surveillance environnementaux nécessitent souvent des opérations de pompage qui impliquent un contact plus ou moins prolongé entre l’échantillon d’eau et différents matériels intermédiaires dont par exemple les tuyaux de pompage.

Auteur(s): 
JP Ghestem
Nom de l'institut: 
BRGM

Exercices d'intercomparaison in situ des échantillonneurs integratifs - Application pour l'échantillonnage de métaux, d'hydrocarbures aromatiques polycycliques et de pesticides

Accès: 
Public
Année: 
2011

Ce rapport final présente le cahier des charges et l'organisation pour la réalisation d'exercices d'intercomparaison d'échantillonneurs intégratifs in situ, ainsi qu’une synthèse sur les résultats obtenus et les produits de valorisation et de diffusion de ces résultats. Il s'agit d'exercices collaboratifs entre laboratoires experts pour évaluer l'applicabilité des échantillonneurs intégratifs dans le cadre des programmes de surveillance de la Directive cadre sur l’eau (DCE).

Auteur(s): 
C. Miège, N. Mazzella, S. Schiavone et M. Coquery
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Incertitudes liées à l'échantillonnage : Exemple d'estimation pour la mesure des micropolluants dans les sédiments

Accès: 
Public
Année: 
2011

La directive cadre eau stipule que la surveillance des sédiments soit régulièrement effectuée pour les substances hydrophobes afin de donner une image réelle de l’état des masses d’eau et de suivre sur le long terme les concentrations de ces substances et évaluer des tendances. Pour pouvoir comparer les concentrations notamment dans le temps, il est primordial de connaître l’incertitude globale sur la mesure, incertitude englobant aussi bien la variabilité analytique mais aussi la variabilité liée à l’échantillonnage.

Auteur(s): 
S. Schiavone, M. Coquery et J-P. Ghestem
Nom de l'institut: 
IRSTEA et BRGM

Note d'avancement - Evaluation des risques de contamination liée au prélèvement et au pré-traitement des sédiments

Accès: 
Public
Année: 
2012

La directive cadre sur l’eau stipule que la surveillance des sédiments soit régulièrement effectuée afin de donner une image réelle de l’état des masses d’eau et de suivre sur le long terme les concentrations en substances hydrophobes. Les étapes de prélèvement et de pré-traitement des sédiments doivent être maitrisées afin d’obtenir des échantillons comparables. Le guide d’échantillonnage et de prétraitement des sédiments en milieu continental pour les analyses physico-chimiques de la DCE, Schiavone et al.

Auteur(s): 
E. Lionard, S. Schiavone, M. Coquery
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Normalisation eau/boues - Méthodes physico-chimiques - Synthèse des travaux 2011

Accès: 
Public
Année: 
2011

Un suivi de la normalisation des méthodes d’analyse physico-chimiques des eaux, sédiments et boues est assuré depuis 2002 par des experts d’AQUAREF, qui participent aux commissions de normalisation nationales (AFNOR), européennes (CEN) ou internationales (ISO) pertinentes ou les animent. Cette participation permet la production, pour chaque réunion :

Commission de normalisation liée: 
T90A " Qualité de l'eau - général"
Auteur(s): 
M.P. STRUB B. LEPOT
Nom de l'institut: 
INERIS

Journées thématiques « Analyses des OTC/ Analyse des Phtalates »

Accès: 
Public
Année: 
2011

L’analyse des phtalates dans les milieux aquatiques est particulièrement difficile en raison de leur omniprésence dans l’environnement. En effet, de nombreuses sources de contamination sont possibles au cours de la chaine prélèvement-analyse, et il est très délicat d’obtenir des blancs analytiques corrects. Lors de l’étude inter laboratoires menée en 2009 par l’INERIS, les laboratoires faisaient état de difficultés pour atteindre le niveau de blanc de 0,080 µg/L fixé par la norme NF EN ISO 18856.

Auteur(s): 
F. LESTREMAU - M.P. STRUB
Nom de l'institut: 
INERIS

Surveillance des résidus de médicament : stabilité dans les échantillons d’eau et distribution entre fractions dissoute et particulaire

Accès: 
Public
Année: 
2011

Ce rapport, rédigé par le BRGM dans le cadre du programme d’action d’AQUAREF et dans le cadre du partenariat ONEMA-BRGM pour l’année 2011, a pour objectif de faire le point sur les exigences pour l’analyse de substances pharmaceutiques dans les eaux.

Auteur(s): 
S BRISTEAU avec la collaboration de L AMALRIC et A TOGOLA
Nom de l'institut: 
BRGM

Nature des tuyaux utilisés en échantillonnage d'eau souterraine : impact sur la qualité des données de surveillance de substances chimiques

Accès: 
Public
Année: 
2011

Les programmes de surveillance des eaux souterraines notamment pour la DCE nécessitent de nombreuses campagnes d’échantillonnage. Pour beaucoup de sites, les opérations techniques d’échantillonnage se font par l’intermédiaire de pompages destinés à ramener l’échantillon en surface. Ces phases de pompage impliquent un contact entre l’eau à analyser et différents matériaux intermédiaires et notamment les tuyaux de pompage. Les informations concernant l’impact de la nature de ces tuyaux sur la qualité des données de surveillance sont rares.

Auteur(s): 
Frédérick GAL avec la collaboration de Jean-Philippe GHESTEM
Nom de l'institut: 
BRGM

Echantillonnage d'eau pour analyses de substances hydrophobes : Impact du rinçage des flacons

Accès: 
Public
Année: 
2011

Pour un certain nombre de composés, les consignes actuelles pour l’échantillonnage des eaux sont de rincer préalablement trois fois le flacon lors du prélèvement. Ces consignes pourraient changer avec la révision de la norme NF EN ISO 5667-3. En effet, ce projet de norme généralise la recommandation de ne pas rincer les flacons d’échantillonnage, pour ne pas pré-concentrer les composés sur les parois du flacon et surestimer la concentration dans le milieu.

Auteur(s): 
E. Mathon, L. Amalric, J.P. Ghestem
Nom de l'institut: 
BRGM

Pratiques d'échantillonnage et de conditionnement en rejets canalisés

Accès: 
Public
Année: 
2011

Le présent document a été réalisé dans le cadre du programme d'activité AQUAREF et du partenariat ONEMA – Cemagref (Irstea), pour l'année 2011.


Un des objectifs de ce travail est d’améliorer la comparabilité des mesures pour les substances prioritaires et émergentes dans les matrices complexes (eaux usées brutes et traitées ; boues de station d’épuration).

Auteur(s): 
JM Choubert / F Eymeray (AELB)
Nom de l'institut: 
Cemagref