Hydrobiologie

Qualité des données hydrobiologiques et bancarisation - Eléments de validation des données « macrophytes en cours d’eau »

Accès: 
Public
Année: 
2014

Dans le contexte de la mise en œuvre de la « Directive Cadre Européenne sur l’Eau » ou DCE (2000/60/E), Irstea a été en charge de la bancarisation des données macrophytes en cours d’eau de 2006 à 2016, dans le cadre de la convention d’appui avec l’ONEMA. Irstea utilise ces données pour mener à bien les programmes de développement des méthodes d’évaluation de la qualité écologique des cours d’eau à partir des macrophytes.

Auteur(s): 
Loriot S., Feret T., Chauvin C.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Utilisation par les laboratoires des normes NF T90-350 « IBGN » et NF T90-390 / NF T90-391 « Oligochètes »

Accès: 
Restreint
Année: 
2016
 
La présente note expose les résultats de l’enquête conduite par le groupe de travail « révision de l’arrêté Agrément des laboratoires » auprès les laboratoires accrédités pour des analyses hydrobiologiques sur l’utilisation qui est faite des normes techniques concernant deux éléments biologiques.
 
Auteur(s): 
Chauvin C.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Essai inter-analystes pour l'évaluation de la qualité des connaissances en taxinomie et dénombrement du phytoplancton marin

Accès: 
Public
Année: 
2015
Les essais d'aptitude par comparaison inter-laboratoires ou inter-analystes sont utilisés pour évaluer les performances des laboratoires ou analystes sur des compétences spécifiques.
Auteur(s): 
Neaud-Masson N., Brun M.
Nom de l'institut: 
IFREMER

Incertitudes des méthodes d'évaluation "Eaux littorales" : utilisation de modèles linéaires dynamiques pour l'évaluation des incertitudes (Chlorophylle A, Phytoplancton)

Accès: 
Public
Année: 
2015
L’incertitude associée à une mesure a pour origine d’une part la variabilité environnementale et d’autre part l’ensemble du processus d’acquisition depuis le prélèvement jusqu’à la saisie de la donnée dans une base. L’estimation de l'ensemble de cette variabilité est un exercice complexe à réaliser dans le cadre d’un plan d’expérience. En revanche, les séries temporelles présentent la caractéristique d’intégrer toutes les variabilités et ainsi l’analyse de ces séries en terme de signal et bruit doit permettre de quantifier l’amplitude des incertitudes.
Auteur(s): 
Soudant D., Miossec L., Neaud-Masson N., Auby I., Maurer D., Daniel-Scuiller A.
Nom de l'institut: 
IFREMER

Muscs synthétiques Méthode d’analyse dans le biote marin

Référence de la fiche: 
MA-63
Année: 
2015
Méthodes concernées: 
Prélèvement et analyse pour les substances pertinentes
Fraction: 
BIOTE/Corps entier
Fraction: 
BIOTE/Muscle
Sigle de la méthode: 
PFE-CPG
Code Sandre: 
6342
Code Sandre: 
6687
Code Sandre: 
6618
Responsable: 
IFREMER

Bilan des opérations "grande échelle" (utilisation des échantillonneurs passifs DGT, POCIS, SPMD, SBSE): substances DCE et pharmaceutiques

Accès: 
Public
Année: 
2013

Depuis 2008, l'état chimique des masses d'eau côtières, de transition, continentales et souterraines a été évalué "à grande échelle" par des techniques d’échantillonnages passif développées par l'Ifremer (en collaboration avec le CEDRE et le laboratoire EPOC-LPTC), l’Irstea et le BRGM).

Le recours aux techniques d'échantillonnage passif (DGT, POCIS, SPMD, SBSE) a permis de mesurer les concentrations de différents contaminants (métaux traces, contaminants organiques hydrophiles et hydrophobes) présents sous forme "dissoute".

Auteur(s): 
Gonzalez J-L., Foan L., Togola A., Uher E., Guyomarch J., Munaron D., Tapie N., Budzinski H.
Nom de l'institut: 
IFREMER

Les essais interlaboratoires en Hydrobiologie - Etat des lieux, propositions

Accès: 
Public
Année: 
2012

La maîtrise de la qualité des données de surveillance des masses d’eau, en application de la Directive européenne sur l’eau, s’appuie en France sur les processus d’accréditation et d’agrément des laboratoires. Dans ces démarches, les essais interlaboratoires (EIL) sont désormais préconisés ou imposés. En hydrobiologie, les EIL étant jusqu’à ce jour peu développés, il est apparu nécessaire de mieux définir ce que peuvent être ces comparaisons, notamment en ce qui concerne leur contenu et l’analyse des résultats obtenus.

Auteur(s): 
Nina Dagens, Christian Chauvin
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Guide méthodologique des méthodes DCE en hydrobiologie littorale

Accès: 
Public
Année: 
2013

Ce guide a pour objectif de recenser l’ensemble des méhodes appliqués pour déterminer les éléments de qualité biologique DCE en eaux littorales. Il prend en compte les méthodes de prélèvement et d’analyse des éléments de qualité validé. Il s’appuie sur les documents rédigé par les experts thématiques DCE de chacun de ces éléments de qualité.

Auteur(s): 
Miossec L.
Nom de l'institut: 
IFREMER

Essais inter-laboratoires sur les macroalgues subtidales en milieu marin

Accès: 
Public
Année: 
2013

Les essais inter-laboratoires (EIL), réalisés dans le contexte de la DCE, sont des exercices récurrents qui ont pour objectif d’évaluer la comparabilité des mesures obtenues par différents intervenants dans le cadre des programmes de surveillance. Ils visent, ainsi, à l’optimisation et à la standardisation des méthodes utilisées en surveillance.

Auteur(s): 
S. Derrien-Courtel, A. Le Gal, L. Miossec, D. Soudant
Nom de l'institut: 
IFREMER

Guide méthodologique des méthodes DCE en hydrobiologie littorale

Accès: 
Public
Année: 
2012

Ce guide a pour objectif de recenser l’ensemble des méthodes appliquées pour déterminer les éléments de qualité biologique DCE en eaux littorales. Il prend en compte les méthodes de prélèvement et d’analyse des éléments de qualité validés. Il s’appuie sur les documents rédigés par les experts thématiques DCE de chacun de ces éléments de qualité.

Auteur(s): 
Miossec L.
Nom de l'institut: 
IFREMER