Appui aux donneurs d'ordre

Utilisation par les laboratoires des normes NF T90-350 « IBGN » et NF T90-390 / NF T90-391 « Oligochètes »

Accès: 
Restreint
Année: 
2016
 
La présente note expose les résultats de l’enquête conduite par le groupe de travail « révision de l’arrêté Agrément des laboratoires » auprès les laboratoires accrédités pour des analyses hydrobiologiques sur l’utilisation qui est faite des normes techniques concernant deux éléments biologiques.
 
Auteur(s): 
Chauvin C.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Surveillance des alkylphénols et éthoxylats

Accès: 
Public
Année: 
2016

Aquaref publie son premier mémo technique consacré à la surveillance des alkylphénols et leurs éthoxylats dans les milieux naturels et les rejets.
Il vise à répondre aux principales questions techniques des acteurs de la surveillance.

Auteur(s): 
Lardy-Fontan S., Lestremau F., Strub MP.
Nom de l'institut: 
LNE, INERIS

Méthodologies d’évaluation de tendances spatiales et temporelles des teneurs en contaminants dans les sédiments

Accès: 
Public
Année: 
2015

La Directive Cadre sur l’Eau (DCE, /2000/60/CE) et les directives filles (NQE, 2008/105/CE et 2013/39/UE) imposent aux Etats membres un contrôle des sédiments à une fréquence raisonnable afin de fournir un nombre suffisant de données pour permettre une analyse fiable des tendances. Cela est primordial notamment pour les substances prioritaires hydrophobes qui tendent à s’accumuler dans les sédiments. Ce contrôle est basé sur l’analyse de l’évolution à long terme des concentrations des substances prioritaires en se fondant sur la surveillance de l’état des eaux de surface.

Auteur(s): 
Lionard E., Dabrin A., Coquery M.
Nom de l'institut: 
IRSTEA

Niveau de confiance relatif à l'indicateur réglementaire de l'état chimique d'une masse d'eau de surface : application à des jeux de données réelles

Accès: 
Public
Année: 
2015

La Directive Cadre Européenne sur l’Eau (DCE) fixe aux Etats membres des objectifs de bon état chimique des masses d’eau. Cet état chimique réglementaire est défini entre autres grâce à la comparaison entre des concentrations de polluants (moyennes ou maximales) et des valeurs seuils réglementaires (NQE). Ces concentrations sont le résultat d’un processus d’acquisition de mesure incluant des étapes d’échantillonnage et d’analyse qui sont sources d’erreurs et d’incertitudes et entrainent in fine une incertitude sur l’évaluation de l’état chimique.

Auteur(s): 
Yari A., Ghestem JP., Leynet A., Lalère B., Fisher N., Botta F.
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS

Propositions de limites de quantification pour l'analyse de micropolluants en eau douce

Accès: 
Public
Année: 
2015

Les programmes de surveillance des masses d’eau, notamment dans le cadre de la Directive Cadre Européenne sur l’Eau, sont gérés principalement par les Agences de l’Eau (AE) en Métropole et par les Offices de l’Eau (OE) dans les Départements et Régions d’Outre-Mer (DROM). Ces programmes de surveillance nécessitent l’acquisition de nombreuses données d’analyse de micropolluants dans les différentes masses d’eau.

Auteur(s): 
J.P. Ghestem, S. Lardy-Fontan, F. Lestremau, E. Lionard, M. Coquery
Nom de l'institut: 
BRGM, LNE, INERIS, IRSTEA

European-scale survey on the limit of quantification pratices for priority substances of the water framework directive

Accès: 
Public
Année: 
2015

The Water Framework Directive defines the chemical status of surface water from monitoring programs concentrations on a list of substances called "priority substances". These concentrations are compared with environmental quality standards (EQS).

Auteur(s): 
GHESTEM JP, YARI A.
Nom de l'institut: 
BRGM

Recommandations de performances à exiger pour la surveillance de substances prioritaires hydrophobes dans les sédiments continentaux – Substances de l’état écologique et candidates de l’état chimique (2012)

Accès: 
Public
Année: 
2013

Ce rapport a pour objectif de définir les recommandations d’AQUAREF en termes de limites de quantification (LQ) pour la matrice sédiment pour certaines substances de l’état écologique et de la proposition de révision de la directive cadre sur l’eau (2012) (19 substances ou familles de substances organiques hydrophobes [log Kow>3] et 4 métaux). Ces recommandations prennent en compte, dans la mesure du possible, à la fois les objectifs de surveillance environnementale mais aussi les capacités analytiques actuelles des laboratoires prestataires.

Auteur(s): 
E. Lionard et M. Coquery
Nom de l'institut: 
Irstea

Accréditation relative aux méthodes d’échantillonnage passif dans les eaux : situation actuelle et perspectives

Accès: 
Public
Année: 
2013

Les programmes de surveillance environnementale des eaux sont le plus souvent basés sur des échantillonnages ponctuels. Depuis plusieurs années, des outils d’échantillonnage passif des eaux se développent notamment dans des contextes d’études ou de recherche dont l’objectif est la validation des outils.

Auteur(s): 
JP GHESTEM – M EL MOSSAOUI
Nom de l'institut: 
BRGM

Étude de conditions de conservation d'échantillons d'eau pendant le transport

Accès: 
Public
Année: 
2012

L’assurance qualité a considérablement fait progresser la qualité des résultats des analyses de laboratoire, au cours des 15 dernières années. Les travaux d’AQUAREF sur l’échantillonnage contribuent actuellement à améliorer l’harmonisation des conditions d’échantillonnage(s) et leur adéquation. Le laps de temps pendant lequel les échantillons sont confiés par les équipes de prélèvement à un prestataire de transport, avant leur livraison au laboratoire d’analyse, fait partie intégrante de la chaîne de la qualité des données.

Auteur(s): 
Céline FERRET et Bénédicte LEPOT
Nom de l'institut: 
INERIS

Détermination des incertitudes liées aux appareils d’échantillonnage automatique : résultats des tests expérimentaux menés lors de l’essai collaboratif d’intercomparaison sur le prélèvement en rejet canalisé pour la mesure de micropolluants

Accès: 
Public
Année: 
2012

Un premier essai collaboratif portant sur la pratique de l’échantillonnage des micropolluants en rejet canalisé, à l’aide d’échantillonneurs automatiques, réunissant 9 participants, a été réalisé sur le rejet canalisé d’une STEP, les 31 janvier et 1er février 2012.

Auteur(s): 
Lachenal J.
Nom de l'institut: 
LNE