Méthodes d'analyses

Lignes directrices pour la conduite et la validation d’études de stabilité des paramètres physico-chimiques dans le domaine de l’eau

Accès: 
Public
Année: 
2016
 
Ce document a pour objectif de faire des recommandations pour la réalisation d’études de stabilité de paramètres au cours de la chaîne de mesure de paramètres physico-chimiques : micropolluants organiques, micropolluants inorganiques et organométalliques, nutriments et macropolluants dans les matrices aqueuses : eaux de surface (ESU), eaux souterraines (ESO), eaux résiduaires (ERU, ERI) et les matrices solides : matières en suspension (MES), sédiments, biote, boues.
Auteur(s): 
Lardy-Fontan S., Lalère B., Moreau P., Ghestem JP., Lepot B., Margoum C.
Nom de l'institut: 
LNE, BRGM, INERIS, Irstea

Panorama de l'existant sur les capteurs et analyseurs en ligne pour la mesure des paramètres physico-chimiques dans l'eau - 2016

Accès: 
Public
Année: 
2016

Une mise à jour du travail de compilation des différents capteurs et analyseurs fourni en 2012 a été réalisée à partir de différentes sources d’information comme l’annuaire du Guide de l’eau, les sites web des sociétés et les salons professionnels. 102 fabricants, dont 34 nouveaux fabricants qui n’avaient pas été identifiés en 2012, ont ainsi été recensés.

Auteur(s): 
Gantois F., Guigues N., Raveau S., Lepot B., Gal F.
Nom de l'institut: 
LNE, INERIS, BRGM

Etude de faisabilité de l'extraction et/ou de la purification par « Quechers » pour l'analyse des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dans le biote

Accès: 
Public
Année: 
2015
Traditionnellement, les extractions de sédiments ou de biote sont réalisées par solvant pressurisé (PLE), Ultrasons, Soxhlet ou Extraction assistée par micro-ondes. Bien que ces méthodes présentent de nombreux avantages, ce sont des méthodes longues, requérant l'utilisation de plusieurs dizaines de millilitres de solvant organique et nécessitent un coût élevé d'investissement et d'entretien.
Auteur(s): 
Fallot C., Cabillic J.
Nom de l'institut: 
LNE

Journée technique "L’essentiel de la norme NF ISO 11352 : Simplifier sa mise en oeuvre avec l'outil Mukit"

Accès: 
Public
Année: 
2015
 
La journée technique « L’essentiel de la norme 11352 – Simplifier sa mise en oeuvre avec l’outil MUKit » s’intègre dans les actions d’AQUAREF destinées à améliorer les opérations d’analyses physico-chimiques. Suite à la publication de la norme ISO 113521 en 2012 et son adoption en France en 2013 (en remplacement de la NF T90-220), AQUAREF a organisé, le 28 Novembre 2014, une première journée technique destinée à présenter les principes généraux de la norme NF ISO 11352 et le logiciel de calcul d’incertitude MUKit.
Auteur(s): 
Cabillic J., Labarraque G.
Nom de l'institut: 
LNE

Évaluation des performances de capteurs pour les nutriments et matière organique - Restitution de l'étude

07/07/2016 14:00
Lieu: 
INERIS Verneuil-en-Halatte
Etude prospective: 
Non

Une des actions d’Aquaref sur la période 2013-2015 a consisté à évaluer les performances de capteurs pour la surveillance des milieux aquatiques. En effet, l’utilité potentielle des capteurs pour les programmes de surveillance de la DCE, bien que largement reconnue, nécessite de disposer de performances réelles évaluées selon des protocoles définis et harmonisés. C’est une étape clé pour répondre aux exigences de la directive QA/QC et promouvoir l’utilisation de ces capteurs.

Documents joints

Variabilité de l'échantillonnage à l'échelle du bassin Artois Picardie - Restitution de l'étude

Accès: 
Public
Année: 
2016

Une des actions d’Aquaref sur la période 2013-2015 a consisté à évaluer la variabilité de la mesure liée à l’échantillonnage. En effet, afin d’assurer la maîtrise des opérations d’échantillonnage (jusqu’au laboratoire d’analyse), la mise en œuvre de contrôles qualité (QA/QC) pour l’échantillonnage, le conditionnement et le transport des échantillons est indispensable.

Auteur(s): 
Lepot B., Guigues N.
Nom de l'institut: 
INERIS, LNE

Évaluation des performances de capteurs pour les nutriments et matière organique - Restitution de l'étude

Accès: 
Public
Année: 
2016

Une des actions d’Aquaref sur la période 2013-2015 a consisté à évaluer les performances de capteurs pour la surveillance des milieux aquatiques. En effet, l’utilité potentielle des capteurs pour les programmes de surveillance de la DCE, bien que largement reconnue, nécessite de disposer de performances réelles évaluées selon des protocoles définis et harmonisés. C’est une étape clé pour répondre aux exigences de la directive QA/QC et promouvoir l’utilisation de ces capteurs.

Auteur(s): 
Lepot B., Guigues N.
Nom de l'institut: 
INERIS, LNE

Normalisation eau/boues - Méthodes physico-chimiques - Synthèse des travaux 2014

Accès: 
Public
Année: 
2014
 
Le suivi de la normalisation des méthodes d’analyse physico-chimiques des eaux, sédiments et boues est assuré depuis 2002 par des experts d’AQUAREF, qui participent aux commissions de normalisation nationales (AFNOR), européennes (CEN) ou internationales (ISO) pertinentes ou les animent.
Auteur(s): 
MP. Strub
Nom de l'institut: 
INERIS

Observations lors de la comparaison interlaboratoires Parabènes 2015 et actions à entreprendre

Accès: 
Public
Année: 
2015

 

Les parabènes viennent d’être récemment inscrits[1] comme substances pertinentes à surveiller dans les eaux de surface suite aux résultats obtenus lors de l’étude prospective réalisée en métropole et dans les DOM sur les eaux de surface en 2012. Les parabènes seront donc suivis au cours du cycle de surveillance 2016 et 2021.

Auteur(s): 
N. Marescaux
Nom de l'institut: 
INERIS

Evaluation de l’extraction sur barreau absorbant (SBSE) pour la mesure de pesticides à des niveaux traces dans les eaux brutes pour la surveillance des milieux aquatiques

Accès: 
Public
Année: 
2015

L’arrêté « surveillance » du 07/08/2015 a étendu la surveillance à de nombreux polluants émergents à des niveaux de traces. Ces polluants sont désignés sous le nom de substances pertinentes. Pour certaines de ces substances classées en liste B, un délai supplémentaire a été accordé jusqu’à 2019, car les limites de quantification ont été jugées difficiles à atteindre sans développements spécifiques.

Auteur(s): 
Claire Clisson, François Lestremau
Nom de l'institut: 
INERIS